Prochaines cessions: 

4 & 5 février à Aix en Provence (13)

29 & 30 Avril à Saint Cyr sur Mer Hotel Dolce Fregate **** (83)

6 & 7 Mai à Saint Cyr sur Mer Hotel Dolce Fregate **** (83)

Pour vous inscrire sur le site de l'Agence Nationale du DPC via votre espace personnel (www.mondpc.fr), rentré la référence suivante: 

64751900001

La broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO) touche entre 3 et 3,5 millions de personnes soit 7,5% de la population active de France. Elle représente la troisième cause décès prématuré et la deuxième cause d’invalidité (INSERM)

La principale cause de cette maladie est le tabagisme (80% des cas) qui devient une cause nationale avec le moi(s) sans tabac qui apporte de bons résultats. 

Cette maladie engendre des coûts importants pour l’assurance maladie qui représentent 10% du coût total des soins (Améli).

La prévalence de l’insuffisance cardiaque en France est de 2,3% atteignant 15% chez les personnes de plus de 85%

Elle est une des premières causes d’hospitalisation non programmées avec une incidence qui est multipliée par trois pour les personnes âgées entre 60 et 95 ans.

Avec le rallongement de l’espérance de vie, l’insuffisance cardiaque devient une priorité nationale. 

Le tabagisme ayant un impact important sur ces deux maladies, devient un enjeu important et des actions nationales ont été engagées pour diminuer le tabagisme : augmentation du prix du tabac, interdiction de fumer dans les lieux publics, remboursement de certains substituts nicotiniques, droit de prescription des substituts nicotiniques pour les infirmières.

La prise en charge de ces patients en sortie d’hospitalisation devient importante, car après avoir été pris en charge par une équipe au sein de l’hôpital, le patient se retrouve seul à domicile et un accompagnement devient nécessaire pour éviter une ré-hospitalisation. 

C’est pourquoi l’assurance maladie a crée un PRADO (programme de retour à domicile)  IC/BPCO qui, après évaluation a montré son efficacité et a permis l’inscription à la NGAP (nomenclature générale des actes professionnels) d’une lettre clé pour les infirmières. 

Cette prise en charge spécialisée nécessite toutefois une formation préalable. 

Cette formation apportera aux infirmières libérales les connaissances nécessaires à la détection des signes de décompensation de ces deux maladies, ainsi que les outils nécessaires à l’éducation à la santé et à l’arrêt du tabac. Elle devient le pivot de la prise en charge pluriprofessionnelle de ces patients afin de les rendre acteur de leur parcours de soins. 

Objectif global de la formation : Sécuriser la prise en charge des patients atteints de BPCO et d’insuffisance cardiaque après hospitalisations.